OTAN n'emporte le vent

Publié le par EDG-E

Décidément, je crois que je suis en train de développer une réelle fascination pour les journaux télévisés de Françoise Laborde. Elle m'épate.
Comprenez, elle est tellement surprenante et large d'esprit!
Tenez, par exemple, les militaires. Contrairement à beaucoup de français moyens (dont je fais partie), Françoise, elle, n'a pas une opinion figée sur ce qu'ils sont et représentent. Françoise module ses à priori en fonction de la situation. On pourrait la croire schizophrène. Mais pas du tout! Elle est juste plus ouverte.

Ainsi on peut voir dans son journal d'abord des gentils parachutistes qui, dans leur grande bonté, ont accepté de sacrifier leur vie pour protéger la planète d'un envahisseur très dangereux. Envoyés par l'OTAN (qui a heureusement pris les devant avant que cette vermine ne diffuse à la surface du globe et que d'autre buildings soient détruits) les soldats des nations civilisées sont donc partis coloniser le nid. Mais "l'Afghan a la gachette facile" (*) et voici que 10 de nos misérables justiciers perdent la vie...
Pauvres militaires! Eux qui sont si doux et plein de nobles intentions...!

Heureusement, Françoise nous offre de quoi nous regonfler à bloc quelques images plus tard. Désormais on voit les vilains tanks russes sillonant toujours les routes georgiennes, opprimant la population, faisant des milliers de morts et des millions de déplacés. Méchants soldats! Méchantes bombes! Méchantes mitraillettes! Beurk! Quelle horreur ces hommes en tenue kakie!

Ainsi grâce à Françoise on voit que les militaires ne sont pas tout blanc ou tout noir. Ca dépend.
Mais comment savoir alors?

Et bien c'est assez simple. En fait, c'est comme pour les jouets et le logo "CE" qui vous assure que votre bambin peut le mettre dans la bouche en toute confiance : Si vous voyez "OTAN" inscrit sur la petite étiquette de votre militaire, c'est que c'est un gentil.


(*) dixit le journaliste de France 2, voix off du reportage sur les militaires français tués en Afghanistan dans le journal du mardi 19 Août. (ou du mercredi je sais plus)

Publié dans I

Commenter cet article