Gériatre

Publié le par EDG-E

 

Docteur.

Docteur.

Docteur.

Docteur.

 

Oui madame, vous souffrez.

Vous appelez.

Docteur...!? Ce magicien!

Le mot anti maux. Même quand il n'entend rien!

Encore faudrait-il qu'il écoute.

 

Mais non. Il est plus intéressant de se rendre compte que la Tanalil a l'AMM depuis 1999 que de soulager une vieille.

Une vieille qui souffre? Une vieille qui geint? Une vieille qui pleure parcequ'elle a mal? ou parceque personne n'entend sa douleur?

Quoi d'extraordinaire dans un service de gériatrie.

Ca en devient même lassant. Heureusement que le Vidal nous réserve quelques surprises parfois, sinon la médecine ne serait vraiment pas drôle.

 

Pourtant, je l'aime mon chef de service. Du moins, j'éprouve de la sympathie pour lui. Il est avenant, ouvert, souriant...avec le personnel soignant.

La preuve que j'éprouve de la sympathie pour lui : je le comprends.

 

Tous ces vieux, sales, incontinents, gisant sur leur fauteuil dans une position presque inhumaine, puant la fin de vie, dont personne ne sait que faire et même pas eux... Comment peut-on avoir envie de prendre soins d'eux?

Après tout, ils nous emmerdent! Nous aussi on a nos problèmes. Eux au moins, ils ne sont pas morts jeunes, je ne vois pas de quoi ils se plaignent.

La médecine peut prolonger leur séjour sur Terre quelques jours de plus. Mais pas indéfiniment. Dans notre combat contre la mort, nous sommes toujours perdant. On le sait, même si on a du mal à l'admettre : un homme a 100% de chance de mourir. Une femme aussi d'ailleurs. Alors un vieux...imaginez!

 

Ca les rend encore moins digne d'intérêt.

Gériatre... Oui, ça fait bien quand on veut se donner une image de bon samaritain auprès des jeunes.

Publié dans I

Commenter cet article